Pourquoi est-ce que je crois en l’astrologie ?

Pourquoi est-ce que je crois en l’astrologie ? | Astrolya

1, 2, 3... étoiles !

Quand je rencontre des sceptiques de l’astrologie, c’est LA 1ère question qu’ils me posent : "Pourquoi est-ce que tu crois en ces trucs farfelus?". Ils sont là, ils me regardent en plissant les yeux et me disent : « Tu es saine d’esprit et tu crois en tout ça, c’est étrange… Peux-tu m’en dire plus ? ». Mais quand je rencontre des personnes qui apprécient lire leur horoscope au quotidien et que je leur montre de A à Z que l’astrologie, c’est bien plus que ce qu’on lit dans les magazines féminins, la question revient aussi… J’ai donc décidé de vous raconter pourquoi je crois en l’astrologie et pourquoi j’en suis passionnée.

  • Maman, Papa, pourquoi suis-je si différente de vous ?

Tout a commencé avec un 1er constat : depuis mon plus jeune âge, j’ai remarqué que j’avais un caractère totalement différent de ceux des membres de ma famille.

D’ailleurs, je me rappelle qu’ils me trouvaient très étrange : j’étais la petite introvertie, excessivement timide, qui préférait parler à son chien qu’aux êtres humains, mais j’étais très créative et futée pour mon jeune âge. On me laissait souvent dans mon coin, mais j’écoutais tout ce qu’il se passait autour de moi, j’analysais les « grandes personnes ».

Do you feel the Scorpio Child ?

J’ai entendu quelque fois des histoires sur l’horoscope et l’astrologie et j’ai voulu en savoir plus. Je chopais les magazines que ma grand-mère lisait pour aller voir la rubrique astro.

En grandissant, j’ai effectivement constaté qu’aucun membre de ma famille, et surtout mes parents, n’avait de réel point en commun avec moi. Si j’en croyais les dires, j’avais hérité d’une partie du caractère de mon arrière-grand-mère que je n’ai malheureusement pas eu l’occasion de connaître. 

Et vous allez rire, mais bien évidemment, elle était Scorpion.

  • Quand tu t’ennuies en classe de philo, fais ton thème astral !

Cela n’a fait qu’accroître ma curiosité envers le domaine de l’astrologie. Un de mes camarades de classe, qui lui est Poissons, était fan de tout ça aussi. Une fois, en cours de philo, il m’a demandé ma date de naissance exacte (jour, heure + lieu). Le lendemain, il est revenu avec plein de petites notes et il m’a annoncé que j’étais une Scorpionne, ascendante Scorpionne, descendante Taureau. Je ne sais pas pourquoi, mais cela ne m’a pas étonnée.

J’ai juste commencé à flipper en lisant ses notes et en remarquant que tout me correspondait bel et bien.

Je me suis dit : « Comment est-ce que l’astrologie peut dire autant de choses sur moi ? »

Ça a été un véritable déclic pour moi.

J’ai commencé à chercher 1001 informations sur les sites internet qui faisaient les calculs de thèmes astraux, qui dressaient les différents portraits des signes astrologiques et qui expliquaient les influences des signes ascendants. Dans le même temps, j’ai commencé à écrire une histoire qui mettait en scène deux meilleures amies, une fille blonde qui serait Sagittaire et une fille brune qui serait Scorpion. Elles auraient des pouvoirs magiques liés à leur signe astro et des personnalités bien tranchées qui les représenteraient.

Comme je m’étais lancée dans cette fiction, je devais me renseigner davantage sur les signes astro pour rester cohérente dans l’évolution de la narration et des relations entre les personnages. 

(Si tu veux lire mon histoire, elle est dispo sur Wattpad : ICI)

A partir de là, j’ai aussi commencé à observer les dates de naissance de mon entourage et j’ai fait un autre constat intéressant : certains signes astro revenaient souvent. J’avais plus tendance à me lier d’amitié avec les Balances, les Sagittaires, les Gémeaux, les Capricornes et les Béliers. Dans ma famille, effectivement, personne n’était Scorpion à part moi. Je me disputais toujours pour les mêmes raisons avec ma mère, qui est Lion. Et je m’entendais super bien avec mon cousin, qui est Cancer, et qui est sûrement toujours une des personnes avec qui je m’entends le mieux aujourd’hui. 

  • Et l’astro en amour… ?

Quand je suis entrée à l’université, je venais de rompre avec mon premier amoureux - qui lui est Sagittaire. Quand j’y repense, c’est très drôle. Car si je m’y connaissais en astrologie à cette époque-là comme je m’y connaissais aujourd’hui, j’aurais su que les compatibilités en amitié et en amour n’étaient pas les mêmes.

Cet événement a fait que j’ai pris beaucoup de distance avec ma passion pour l’astrologie et tout ce qui y touchait de près ou de loin.

Peu de temps après, j’ai fait l’erreur de sortir avec un mec Gémeaux. Il avait tellement les défauts de son signe que ça m’a un peu replongée dans quelques bouquins sur l’astro. Après lui, j’ai eu la fausse bonne idée de sortir avec un Scorpion et ça a été une galère totale. J’ai compris que je m’entendais bien avec les autres personnes de mon signe en amitié, mais pas en amour. 

De là, j’ai définitivement voulu arrêter de calculer les compatibilités amoureuses pour mes histoires des cœurs.

Jusqu’à ce que j’arrive à Bruxelles. 

Là-bas, je suis devenue amie avec d’autres nanas qui kiffaient bien l’astrologie et quand on s’embêtait en E-marketing, on lisait nos thèmes astraux respectifs. Une pote qui s’y connaissait bien, et particulièrement bien en placement du signe lunaire, m’a appris son existence et m’a raconté d’étranges choses sur sa signification… Elle m’a aussi demandé le signe astro de mon nouvel amoureux et là, elle m’a appris que j’étais définitivement super compatible avec mon partenaire de cœur.

Être compatibles, c’est une chose, mais en creusant plus loin, j’ai effectivement pu remarquer que mon copain est un vrai stéréotype de son signe astrologique : le Taureau. Chose plus drôle encore, c’est qu’il n’y croit absolument pas alors qu’on pourrait dresser le portrait de ce signe à partir de sa personne.

De là, j’ai commencé à lire d’autres livres sur l’astrologie et à essayer de deviner les signes des personnes que je rencontre. Ce qui fonctionne 1 fois sur 3 généralement, c'est l'ascendant que je devine souvent mieux (you know why...)

Au final, j'ai carrément entamé une formation en astrologie pour apprendre à capter réellement l'essence des astres et leur influence sur nous.

Au fil des mois et des années, j’ai compris que l’astrologie est un outil qui aide à mieux cerner les personnalités des gens et à entrer plus facilement en contact avec eux. C'est une réelle pratique de développement personnel.

L’astrologie est une grille qui aide à lire les autres et, surtout, à mieux se comprendre soi-même.

Et toi, qu'en penses-tu ? Pourquoi t'intéresses-tu à l'astrologie ? Dis-moi tout !

Shana, créatrice d'Astrolya et sorcière féministe

Inscris-toi à la newsletter et reçois un cadeau étoilé !